A la frontière des rêves

A la frontière des rêves, troisième projet de la Compagnie Sur le bout des doigts, est un spectacle bilingue en Français parlé et en Langue des Signes de Belgique Francophone.

A la frontière des rêves est adapté de la pièce Kukunor ja unikuu, de Eero Enqvist, auteur finlandais.

Deux soldats ennemis, un homme et une femme, gardent depuis 6 ans la frontière qui sépare leurs deux pays. Depuis qu’ils sont là, ils se sont adressé la parole quelques fois à peine – et uniquement le dimanche. Une nuit, Nor, la femme, se met à faire des rêves pour le moins étranges.

A la frontière des Rêves (dessin)

Le projet bénéficie du soutien du ministère de l’Egalité des chances de la Fédération Wallonie-Bruxelles

FWB

Le spectacle fait partie du catalogue « Art et vie » pour la saison 2018-19.

Mise en scène : Gilles Poncelet

(Kuku)Nor : Alice Leidensdorf et Sarah Navarro
(Kala)Hari : Patrick Lemaire et Gilles Poncelet

Création musicale : Gilles Poncelet
Arrangements : Robin Cappeliez
Création lumière : David Waterlot
Régie : Julie Devlaminck
Aide à la chorégraphie : Isabelle Lamouline


Prochaines dates :

15 et 16 Juin
Centre culturel néerlandophone de Ganshoren (De Zeyp)
20h
Réservations : cie.surleboutdesdoigts@gmail.com ou 0496/14.01.09
12€ adultes | 10€ étudiants et – de 26 ans


 

Ce spectacle s’inscrit dans un PROJET BILATERAL entre la communauté wallone et la communauté néerlandophone, représentée par le centre culturel néerlandophone De Zeyp, à Ganshoren, dirigé par Ivo Peeters.

Le spectacle est créé simultanément en français et en langue des signes francophone de Belgique d’une part et en Néerlandais et en langue des signes néerlandophone d’autre part.

Ce spectacle s’inscrit aussi dans le cadre d’un PROJET EUROPEEN initié par le Centre culturel Néerlandophone de Ganshoren.

Ce projet européen a pour principe de proposer, dans chaque pays participant, une version différente de la pièce, toujours en langue parlée et en langue des signes correspondantes.

Les pays participants sont la Belgique (une compagnie en Wallonie et une en Flandre), l’Angleterre, la Bulgarie, la Croatie, le Portugal et la Finlande.
Le tout étant coordonné par l’auteur du texte original, Eero Enqvist.
Ensemble, ils forment le groupe « Sign & Sound Theatre Europe »

logo-ss-theatre-header-1

Le projet, quant à lui, s’intitule ABBA (Audience Blending By Arts)

L’objectif à long terme est de proposer une méthode de travail inédite, mettant en scène la langue des signes, afin d’en promouvoir un usage artistique à travers tout le continent.
Le nom de cette méthode est IBT (Inclusive Bilingual Theater).

D’ici deux ans, un guide devrait voir le jour, qui sera édité dans toutes les langues des pays ayant participé au projet.
Avant cela, seront organisés, en marge des représentations, des ateliers, des conférences, etc. pour échanger avec les différents publics.

2 commentaires sur « A la frontière des rêves »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s