A propos

« Faire découvrir, ressentir et comprendre que la singularité du métissage entre acteurs ordinaires et extraordinaires transforme la scène en chambre d’écho dans un espace ouvert au dialogue, privilégiant le langage du corps et l’approche poétique qui sublime tout. »

Claude Chalaguier, metteur en scène français du Groupe Signes

En janvier 2016, la fondation « L’Estacade » a choisi d’offrir à Sarah Navarro un soutien financier en lui décernant la première place à son « Prix Henri Goethals ».Cet argent a permis la création et la diffusion du premier spectacle de la compagnie : Signé Célestine

Cette adaptation théâtrale de l’ouvrage « Le Journal d’une femme de chambre » écrit en 1900 par Octave Mirbeau est un spectacle présenté en Langue des signes de Belgique Francophone et en français parlé.

Ce spectacle et les suivants reposent sur la volonté de réunir autant sur scène que dans le public des entendants et des sourds. Cela permet alors un riche échange entre les deux langues et les deux cultures, qui se mêlent pour raconter ensemble la même histoire.

Depuis, la compagnie est devenue une ASBL ayant pour but de proposer des œuvres, notamment théâtrales, adaptées pour un public sourd et malentendants. Elle poursuit aujourd’hui ce but grâce à ses différents projets.

En 2018, la compagnie crée son deuxième spectacle : A la frontière des rêves, adapté de “Kukunor ja unikuu” de Eero Enqvist.

En 2019, la compagnie reprend à son compte le spectacle “Flash !”, d’après “Flits !” de Wim Geysen et en propose une version bilingue.